Boostez immédiatement vos textes grâce à LanguageTool !

Retour à la page d'accueil

Qu’est-ce qu’une litote ? Définition et exemples

sponsorisé par LanguageTool

Relativement méconnue, la litote est pourtant une figure de style souvent employée de manière inconsciente à l’écrit ou à l’oral. Découvrez comme l’utiliser à l’aide d’exemples et d’explications.

Définition de la litote : exemples de la figure de style de l’inversion.
La litote, c’est quoi ? Explications.
Définition de la litote :

La litote est une figure de style fréquemment employée à l’écrit ou à l’oral. Elle consiste à atténuer des propos en les suggérant de manière implicite : par conséquent, on dit moins de choses que ce que l’on pense vraiment.

Cette atténuation permet de mettre les propos en exergue et de leur donner une dimension plus dramatique encore. De fait, c’est une figure de rhétorique très appréciée pour dévoiler des sentiments amoureux de manière pudique et implicite.

Exemple :

Je ne te hais point !

(Corneille, « Le Cid »)


Définition : qu’est-ce qu’une litote ?

La litote fait partie des figures de style dites d’atténuation : comme son nom l’indique, elle sert à atténuer des propos pour les renforcer. Ainsi, on dit moins que ce que l’on pense vraiment.

Ce n’était pas un sot, non, non
Que le chien de Jean de Nivelle.
(Jean de La Fontaine, « Fables »)

Cette figure de style, reine de la concision, réside également dans l’art de suggérer subtilement les choses. Elle est souvent utilisée en littérature pour confesser de manière implicite et pudique des sentiments amoureux ou, lors de discours officiels, pour rendre hommage avec sobriété et modestie à une personne.

Litote définition et exemples.
La litote exprime avec modestie des sentiments plus forts que ce que l’on ne souhaite exprimer.

Dans « Les figures du discours », le grammairien et spécialiste des figures de style Pierre Fontanier la décrit comme l’art « d’affaiblir par l’expression une pensée qu’on veut laisser dans toute sa force ».

Exemple :

J’ai bien assez vécu puisque dans mes douleurs…
(Victor Hugo, « Contemplations »)

La litote est souvent construite et exprimée à l’aide d’une double négation, comme ne… guère, ne…pas, ne… mal ou encore ne… point.

Notre adieu ne fut point un adieu d’ennemis.
(Corneille, « Suréna »)
Si je la haïssais, je ne la fuirais pas.
(Corneille, « Phèdre »)
 Litote figure de style : définition et résumé.
Tout savoir sur la litote : définition, explications et exemples pour mieux comprendre cette figure de style de l’atténuation.

Quelques exemples de litote

Issue du grec λιτότης, ou « litótēs » (signifiant « simple », « petitesse »), la litote est particulièrement courante dans la vie quotidienne et ponctue un grand nombre de nos échanges.

De fait, on prononce des litotes dans la vie de tous les jours sans même s’en apercevoir : ainsi, lorsque l’on dit, par exemple, qu’une personne n’est vraiment pas bête, on souligne son intelligence.

Litote exemple : définition d’une figure de style de l’atténuation.
Un dessert « vraiment pas mauvais ». Donc, très bon.
Litote Signification
Vous n’êtes pas sans savoir que la réunion se tiendra au mois de février. Vous êtes au courant que la réunion se tiendra au mois de février.
Il n’est pas mal, ce nouveau logiciel ! Ce logiciel est vraiment bien !
Je ne dis pas non à une autre part de gâteau au chocolat… Je prendrai volontiers une autre part de gâteau au chocolat.
Il faudrait que tu arrêtes ce sport à risque, tu n’es plus tout jeune. Il faudrait que tu arrêtes ce sport à risque, tu es âgé.
Cet appareil photo coûte plus de mille euros. Ce n’est pas donné. Cet appareil photo coûte plus de mille euros. C’est cher.
Ça ne sent pas la rose ici ! Ça sent mauvais.
Ce petit vase ancien n’est pas laid. Ce petit vase ancien est joli.
Hum, cette tarte aux prunes au n’est pas mauvaise ! Hum, cette tarte aux prunes est délicieuse !
Ce n’est vraiment pas un enfant de chœur. Cette personne n’est pas inoffensive.
Je ne suis pas mécontent de mes résultats au baccalauréat. Je suis satisfait de mes résultats au baccalauréat.
Ce n’est pas drôle. C’est pénible.
Ce n’est pas faux ! C’est vrai !
Tu n’as pas tort, je te l’accorde. Tu as raison, je te l’accorde.
Cet exercice de chimie n’est vraiment pas facile. Cet exercice de chimie est difficile.

Pourquoi utiliser une figure de style telle que la litote ?

1. Ajouter un effet dramatique

Souvent employée en rhétorique et dans les pièces de théâtre classique, la litote vient renforcer l’aspect dramatique d’une scène ou d’une mise en situation.

Une des plus célèbres litotes de la littérature française est prononcée par le personnage Chimène, dans « Le Cid » de Corneille. Tombée éperdument amoureuse de Rodrigue, elle lui avoue secrètement ses sentiments sous la forme d’une litote : Va, je ne te hais point !

Ce qui signifie en d’autres termes plus explicites : « je t’aime ».

Litote figure de style : terme littéraire.
Figure de style appréciée au théâtre, la litote est également très populaire dans la vie courante.

2. Créer un contraste

La litote en dit moins que ce que l’on souhaite vraiment dire. Elle provoque donc un contraste saisissant entre ce qui est énoncé et ce que la pensée voudrait prononcer.

Par là même, c’est le propos qui est mis en exergue et renforcé, suscitant un intérêt certain pour ce qui est déclaré.

Mais il me reste un fils. Vous saurez quelque jour,
Madame, pour un fils jusqu’où va votre amour.
(Racine, « Andromaque »)

Quelles différences entre la litote et l’euphémisme ?

Attention !

Une litote ne doit pas être confondue avec un euphémisme.

Un euphémisme, du grec ancien εὐφημισμός, euphêmismós (« bon mot » ou « bonne parole ») consiste à atténuer un fait à connotation négative ou choquante. L’euphémisme minimise ou dissimule un fait déplaisant ou désagréable alors que la litote vient le renforcer.

Un sans domicile fixe
Un non-voyant
Le troisième âge
Il nous a quitté
(pour dire, de manière plus douce, que cette personne est « décédée »)
Remarque :

Quelle que soit la figure de style utilisée, pensez à bien l’orthographier ! Vos écrits sont le reflet de votre personne : aussi, faites la chasse aux fautes de grammaire ou d’orthographe grâce au correcteur gratuit LanguageTool.

Disponible dans de nombreuses langues, ce logiciel open-source peut être installé sous forme d’extensions de navigateur sur Mac, LibreOffice et de nombreuses autres applications !


Quel est le contraire d’une litote ?

L’hyperbole est le contraire d’une litote : cette figure de rhétorique vient exagérer un fait et l’amplifier. Elle fait donc partie des figures de l’exagération ou de l’amplification, contrairement à la litote que l’on catégorise comme une figure d’atténuation.

Exemples d’hyperbole :

Tu vas pas mourir de rire, et c’est pas rien de le dire
(Paroles de la chanson « Respire » du groupe de rock français Mickey 3D)
Une personne d’un certain âge
Une histoire à dormir debout
Être mort de fatigue
Mourir de soif
Remercier une personne (pour dire « la congédier »)

LanguageTool : bien plus qu’un simple correcteur de grammaire et d’orthographe.

Devenez l’écrivain de demain et brillez grâce à une écriture claire et un style impeccable !

Je découvre
Disponible sur tous vos navigateurs et services favoris
Dites-nous tout !

Une question ? Une erreur ? De belles idées ? Nous sommes là pour vous : n’hésitez pas à nous envoyer vos remarques et suggestions !