Boostez immédiatement vos textes grâce à LanguageTool !

Retour à la page d'accueil

« Pour ce faire » ou « pour se faire » : comment ne plus les confondre ?

sponsorisé par LanguageTool

« Pour se faire » ? Ou bien « pour ce faire » ? Pas toujours facile de savoir, y compris lorsqu’une lettre seulement change au sein des deux expressions… Si vous avez déjà hésité entre ces deux phrases homophones et souhaitez en savoir plus sur leurs différences, cet article est fait pour vous !

« Pour ce faire » et « pour se faire » : différences et orthographe.
Quand employer « pour se faire » et « pour ce faire » ? Éléments de réponse.

Elle a pris un rendez-vous chez le coiffeur pour se faire couper les cheveux.

Pour ce faire, nous vous prions de bien vouloir remplir le formulaire suivant.


« Pour se faire » ou « pour ce faire » ?

Les deux !

Les deux locutions sont, en effet, des phrases homophones, c’est-à-dire qu’elles se prononcent de manière identique. Mais, attention : comme tous les homophones, il faudra bien veiller à les utiliser en fonction du contexte en raison de leur sens très différent.

Nous allons voir dans les paragraphes suivants comment bien les distinguer et les employer, à l’aide d’exemples et de synonymes.

« Pour se faire » et « pour ce faire » : quelle orthographe est correcte ?
« Pour ce faire » et « pour se faire » sont tous les deux corrects, mais ne peuvent pas être utilisés de la même manière.

Quand employer « pour ce faire » ?

Pour ce faire est une locution adverbiale constituée de la préposition pour, du pronom démonstratif ce et du verbe faire.

Si l’on renverse la structure de l’expression, on peut aisément comprendre le sens de cette dernière : pour faire ce, et donc, par extension, pour faire cela. La locution exprime par conséquent un but, une finalité : on poursuit l’objectif de faire quelque chose par l’intermédiaire d’une action.

Comme mentionné au début de cet article, la confusion avec son homophone pour se faire est très fréquente à l’écrit. En cause ?

Le verbe faire qui l’accompagne et nous incite à le précéder du pronom réfléchi se, comme c’est le cas pour les verbes pronominaux, par exemple : se laver, se doucher, se coucher, se lever, se raser, etc.

Pour se doucher, il utilise un gel douche à l’amande douce bio.
Elle prend toujours un bain chaud avant d’aller se coucher.

Quels synonymes de « pour ce faire » ?

Alors, comment ne plus faire la faute et ne pas confondre pour ce faire avec son homophone pour se faire ?

Rien de plus simple : si vous avez la possibilité de remplacer ce par cela ou ce faisant, alors il faudra utiliser le pronom démonstratif ce devant le verbe faire. Dans tous les autres cas, c’est le pronom réfléchi se qu’il faut employer.

Exemples :

Pour ce faire, nous vous conseillons d’appuyer sur la touche d’enregistrement de votre télécommande.
= Ce faisant, nous vous conseillons d’activer la touche d’enregistrement de votre télécommande.
La procédure d’inscription aux élections a commencé ce matin. Pour ce faire, nous vous demandons de bien vouloir vous présenter à la Mairie, muni d’une pièce d’identité.
= La procédure d’inscription aux élections a commencé ce matin. Pour faire cela, nous vous demandons de bien vouloir vous présenter à la Mairie, muni d’une pièce d’identité.
La pâte sucrée doit reposer quelques heures. Pour ce faire, nous vous recommandons de la laisser une nuit au réfrigérateur.
= La pâte sucrée doit reposer quelques heures. Pour faire cela, nous vous recommandons de la laisser une nuit au réfrigérateur.
Notre astuce :

Pensez à installer le correcteur de texte LanguageTool pour corriger vos écrits : outre les détections de fautes d’orthographe et de grammaire, il peut aussi suggérer des améliorations de style ou reformuler vos textes pour un rendu ultra-professionnel.

En guise d’alternative, vous pouvez aussi remplacer pour ce faire par :

À cet effet
À cette fin
Au moyen de cela
En faisant cela
Remarque :

Pour ce faire est une expression dite figée, c’est-à-dire qu’elle ne s’accorde ni en genre, ni en nombre.

Elle est, en outre, le plus souvent placée en tête de phrase et directement suivie d’une virgule, comme on peut le constater dans les exemples ci-dessus.

Pour ces faire
Pour cette faire
Pour ceux faire

« Pour se faire » : quand l’utiliser ?

La construction pour se faire, également existante, est constituée du verbe pronominal se faire et d’un verbe à l’infinitif, le cas échéant.

C’est ce dernier type de construction que l’on retrouve le plus souvent au sein de cette expression.

Pour + se faire + infinitif

Cependant, cette locution peut aussi être suivie d’un nom ou d’un adjectif.

Pour se faire à manger, elle utilise un robot de cuisine.
Elle s’est fait un cadeau pour se faire plaisir.
Il a déménagé pour se faire à l’idée que Jeanne est définitivement partie.
Jean a très certainement chuté de plusieurs mètres dans l’escalier pour se faire aussi mal !
Il m’a offert des fleurs pour se faire pardonner.

Comme on peut le voir dans ces exemples, pour se faire est donc employé de manière très différente de son homophone pour ce faire. Cette expression n’est pas figée puisqu’il est possible de la modifier en fonction du contexte.

Différences entre « pour se faire » et « pour ce faire ».
Comment ne plus confondre « pour ce faire » et « pour se faire » en quelques mots !

LanguageTool : bien plus qu’un simple correcteur de grammaire et d’orthographe.

Devenez l’écrivain de demain et brillez grâce à une écriture claire et un style impeccable !

Je découvre
Disponible sur tous vos navigateurs et services favoris
Dites-nous tout !

Une question ? Une erreur ? De belles idées ? Nous sommes là pour vous : n’hésitez pas à nous envoyer vos remarques et suggestions !