Boostez immédiatement vos textes grâce à LanguageTool !

Retour à la page d'accueil

« En train » ou « entrain » : quelle orthographe ?

sponsorisé par LanguageTool

Nous sommes beaucoup à confondre « en train » et « entrain » dans la rédaction de nos écrits. Petit résumé pour ne plus se tromper entre les deux structures et bien les distinguer…

« En train » ou « entrain » : définition et orthographe.
Dit-on « en train » ou « entrain » ?

Il arriva avec beaucoup d’entrain et d’enthousiasme.

Je suis en train de finir un exercice de mathématiques.

Je suis venu en train.


Écrit-on « entrain » ou « en train » ?

Vous est-il déjà arrivé de confondre en train et entrain à l’écrit ? Si ces deux homophones ne peuvent pas être distingués à l’oral, ils ont cependant une signification très différente, ainsi qu’une orthographe source d’erreurs, car similaire.

De fait, il n’est pas toujours facile de se retrouver dans les méandres de la langue française tant cette dernière recèle d’exceptions et de cas particuliers.

La langue française est, il est vrai, un univers parsemé de subtilités où l’on jongle avec les mots, tout en essayant, tant bien que mal, de les apprivoiser. Ajoutons à cela les innombrables homophones qui caractérisent la langue de Molière et nous voilà… perdus.

Découvrons dans cet article comment bien différencier en train ou entrain… avec entrain !

En train ou entrain : quelle orthographe ? Comment l’écrire ?
Y a-t-il une différence entre « entrain » et « en train » ?

« Je suis en train » ou « je suis entrain » : le point sur l’orthographe correcte

En train, que l’on écrit séparément, est composé de la préposition en et du nom commun train. Cette locution désigne l’action de réaliser quelque chose : cette action est « en cours de réalisation ou d’exécution » au moment même où l’on parle et n’est donc pas terminée, mais, peut-être, sur le point de l’être.

À l’origine, c’est-à-dire au XVᵉ siècle, cette expression signifiait « être en action », puis « être disposé à faire quelque chose » : son sens a évolué au fil du temps avant de prendre la signification et la notion de durée qu’on lui connaît aujourd’hui, sous la plume de l’écrivain Marivaux.

Quand une fois l’imagination est en train, malheur à l’esprit qu’elle gouverne.
(Marivaux, « La Vie de Marianne »)

L’expression est généralement suivie de la préposition de, suivie de l’infinitif, même si elle peut être parfois employée seule, avec le verbe se mettre, par exemple.

Je suis entrain de

être + en train de + infinitif

Je me mets en train.

Exemples :

Je suis en train de rédiger un e-mail important pour un collègue, merci de ne pas me déranger.
Ne parle pas lorsque tu es en train de manger !
Je ne peux pas venir pour l’instant, car je suis en train de finir de lire le dernier chapitre du polar de John Grisham.
Paul est en train de préparer le dîner pour les convives invités ce soir.
Il est l’heure de partir : je me mets en train.
Remarque :

Retenez que la locution en cours est synonyme de en train et que les deux expressions s’écrivent chacune en deux mots !

  • Le document est en cours de traitement.
  • Le document est en train d’être traité.
Je suis entrain ou en train ? Réponse : en train !
« En train » signifie « en cours d’exécution ».

Quand employer « entrain » ?

Le substantif entrain s’écrit en un seul mot.

L’en train

L’entrain

Il désigne l’ « enthousiasme, le plaisir » qu’une personne a à faire quelque chose. On peut, par exemple, réaliser quelque chose avec entrain, c’est-à-dire avec plaisir.

Nous nous entraînons tous les soirs à la salle de gym avec entrain.
Las, il marchait la tête baissée, sans entrain.
Remarque :

Si vous ne savez pas quel mot employer dans votre texte et hésitez entre en train et entrain, essayez de remplacer le nom par un substantif équivalent : la vivacité ou la fougue, par exemple.

  • Il marchait, plein d’entrain.
  • = Il marchait, plein de vivacité.

Un autre bon moyen de ne pas faire de faute consiste à utiliser le correcteur gratuit LanguageTool : disponible dans plus de trente langues, ce logiciel open-source analyse, corrige et reformule vos textes à la vitesse de l’éclair !


Synonymes du mot « entrain »

Comme indiqué auparavant, les synonymes peuvent vous aider à déterminer si vous devez écrire en train ou entrain.

Ils peuvent également vous permettre de varier votre vocabulaire et ainsi, à enrichir votre texte. Pensez à les utiliser pour des écrits plus vivants et plus dynamiques !

Quelques synonymes du mot entrain :

  • L’ardeur
  • L’élan
  • L’empressement
  • L’enthousiasme
  • La fougue
  • La pétulance
  • La vivacité

Exemples :

Il a fait preuve d’un véritable enthousiasme à l’annonce des résultats de l’élection.
Jeanne a mis beaucoup d’ardeur dans la réalisation de son projet.
Margot est venue chercher ses parents à la gare avec empressement.
C’est une personne faisant preuve de beaucoup de vivacité et d’ouverture d’esprit : nous sommes très contents d’avoir un collègue comme Nicolas.

« En train » : le moyen de locomotion

Attention !

L’expression en train peut également être utilisée pour désigner le moyen de transport utilisé pour se déplacer sur les chemins de fer : le train. On voyage donc en train et non entrain.

Pierre et Catherine ont rejoint Deauville entrain.

Pierre et Catherine ont rejoint Deauville en train.

Orthographe « en train » pour désigner le moyen de transport sur les chemins de fer.
Venir « en train » s’écrit en deux mots, car il s’agit du moyen de locomotion utilisé pour se déplacer : le « train ».

LanguageTool : bien plus qu’un simple correcteur de grammaire et d’orthographe.

Devenez l’écrivain de demain et brillez grâce à une écriture claire et un style impeccable !

Je découvre
Disponible sur tous vos navigateurs et services favoris
Dites-nous tout !

Une question ? Une erreur ? De belles idées ? Nous sommes là pour vous : n’hésitez pas à nous envoyer vos remarques et suggestions !