Boostez immédiatement vos textes grâce à LanguageTool !

Retour à la page d'accueil

« Pâques » ou « Pâque » : quelle différence ?

sponsorisé par LanguageTool

Saviez-vous que le terme « Pâques » peut également être écrit « Pâque », mais que les deux homonymes sont différents en fonction de leur orthographe ? Explications.

« Pâque » ou « Pâques » : quelle est la bonne orthographe ?
Vous hésitez entre les orthographes « Pâque » et « Pâques » ? Éléments de réponse pour ne plus se tromper.
Pâques : fête chrétienne
Pâque : fête juive

« Pâque » ou « Pâques » ?

Peut-être avez-vous déjà hésité lors de la rédaction du mot Pâques ou, comme moi, peut-être avez-vous rencontré plusieurs orthographes au cours de vos lectures ?

Il est vrai que ce substantif, outre les multiples transformations qu’il a pu connaître au fil du temps, peut poser plusieurs difficultés à l’écrit.

Bien souvent, on hésite sur la présence ou non d’une majuscule, on est perplexe quant à l’ajout d’un accent circonflexe et comble du désespoir, sur l’exactitude d’un « s » final.

Alors, revoyons, en quelques lignes, comment bien écrire le mot Pâques pour enfin ne plus confondre les fêtes qu’il désigne.

Orthographe « Pâques » ou « Pâque ».
« Pâques » ou « Pâque » ? Les deux orthographes sont correctes, mais doivent bien être distinguées en fonction des fêtes auxquelles elles se rapportent !

Comment s’écrit le mot « Pâques » ?

Premiers éléments de réponse : le mot Pâques est un nom propre et prend donc toujours une lettre majuscule, sauf lorsqu’il est précédé d’un article ou d’un pronom. En outre, on lui ajoutera également un accent circonflexe sur la lettre « a ».

paques
paque
pâques
Pâques
Pâque

La plus grande problématique du mot réside principalement dans son genre, tour à tour masculin ou féminin en fonction de la fête qu’il désigne. Pâques et Pâque sont, en effet, des homonymes que seule une lettre différencie : ils sont prononcés de manière identique, mais ont un sens différent.

La nuance est, en outre, subtile puisque les deux termes sont aussi bien utilisés pour désigner une fête chrétienne et une fête juive, toutes deux célébrées au printemps. L’orthographe, longtemps source de débats, a fluctué au fil des années avant d’être fixée à partir du XVIIIᵉ siècle et d’être celle qu’on lui connaît, à savoir avec un « s » ou sans « s ».

Alors, dans quel cas Pâques prend-il un « s » ?

1. « Pâques » : définition et origine de la fête chrétienne

Les fêtes de Pâques célèbrent la résurrection du Christ et font partie des événements commémoratifs les plus importants pour la communauté chrétienne.

Elles ont lieu au printemps, le week-end après le dimanche des Rameaux, c'est-à-dire le premier dimanche suivant une pleine lune : c’est pourquoi sa date varie chaque année, entre fin mars et mi-avril.

Le terme Pâques est masculin et s’écrit toujours avec la lettre finale « -s » : une terminaison pour le moins originale quand on sait que ce mot peut être utilisé au singulier ! Autrefois, il était écrit « paschas » avant que le substantif ne connaisse une modification orthographique majeure. Le terme est d’ailleurs fortement imprégné du mot Pâque, la fête juive dont il reprend non seulement la graphie, mais aussi certaines traditions.

Aucun article ne vient le précéder :

Après Pâques, nous irons en Norvège pour rendre visite à notre cousin.
Cette année, Pâques est en avril.
Les enfants sont allés dans le jardin à la recherche des œufs de Pâques.
Le lundi de Pâques est un jour férié en France.
Attention :

Lorsqu’il est accompagné d’un adjectif épithète et désigne les fêtes de Pâques en général, le mot Pâques est utilisé au féminin pluriel !

Exemples :

  • Joyeuses Pâques !
  • Nous vous souhaitons de joyeuses Pâques !

Orthographe de l’expression « Joyeuses Pâques ».
L’expression « Joyeuses Pâques » prend toujours la marque du pluriel : la lettre « s ».

2. La fête juive de « Pâque » : définition

Le substantif Pâque désigne la fête traditionnelle juive et célèbre l’Exode hors d’Égypte. Nommée « Pessah » ou « פֶּסַח » en hébreu (signifiant « passage »), cette fête est connue en français sous le nom de Pâque, sans lettre « s » finale.

Il s’agit d’un nom féminin que l’on peut écrire en majuscule ou en minuscule : on dira donc la Pâque juive ou encore la pâque juive.

La Pâques
La pâques
La Pâque
La pâque

Exemple :

La Pâque est une fête juive célébrant le passage de Dieu au-dessus des maisons afin d’épargner les élus.
Comment ne plus confondre « Pâque » et « Pâques » ?

Utilisez le correcteur d’orthographe et de grammaire LanguageTool pour garantir l’exactitude de vos textes et ne plus confondre les deux fêtes !

Le correcteur gratuit est disponible dans plus de vingt langues et en version LanguageTool Premium pour vous accompagner partout dans la rédaction de vos textes.


Étymologie du mot « Pâques »

Pâques est un terme aux multiples racines, jadis employé de manière indifférente et sans distinction aucune : empreint de nombreuses influences, sa sémantique est fortement marquée par les langues latines, grecques ou hébraïques.

Issu du grec Πάσχα, « paska » (« Pâques ») et du latin « pascua » (« nourriture »), il est également dérivé du mot hébreu פֶּסַח, (« Pessah »), la pâque juive que nous avons évoquée un peu plus haut.

Les termes « Pasches » et « Paschas », respectivement utilisés pour désigner la fête juive et la fête chrétienne, ont subi au fil du temps une transformation sémantique, devenant « Pasques ». La lettre « s » au milieu du mot a peu à peu disparu, remplacée par un accent circonflexe au XVIIᵉ siècle. Le mot Pâque/Pâques était né !

On n’oubliera pas non plus de mentionner l’adjectif qualificatif pascal, issu du latin « paschalis » (signifiant « relatif à la Pâque ») : un terme souvent employé pour désigner les fêtes pascales ou encore l’agneau pascal, animal emblème des deux fêtes, sacrifié au cours de ces commémorations religieuses.

Remarque :

Connaissez-vous le dicton Noël au balcon, Pâques aux tisons ? Ce proverbe est couramment employé pour indiquer qu’un Noël particulièrement doux peut être souvent suivi de fêtes de Pâques et d’un printemps particulièrement froids.


Ce qu’on retient des mots « Pâque » et « Pâques »

Outre leur orthographe différente, les termes Pâque et Pâques ne sont pas synonymes, car ils désignent deux fêtes religieuses bien distinctes. Un terme polysémique, donc, c’est-à-dire ayant plusieurs sens, en fonction de son emploi et de son écriture !

Aujourd’hui, Pâque(s) est une fête également célébrée par les non-croyants : elle marque le renouveau par l’arrivée du printemps, des beaux jours et des vacances. Enfin, c’est aussi un moment où l’on se retrouve en famille pour chercher les œufs de Pâques dans le jardin !


LanguageTool : bien plus qu’un simple correcteur de grammaire et d’orthographe.

Devenez l’écrivain de demain et brillez grâce à une écriture claire et un style impeccable !

Je découvre
Disponible sur tous vos navigateurs et services favoris
Dites-nous tout !

Une question ? Une erreur ? De belles idées ? Nous sommes là pour vous : n’hésitez pas à nous envoyer vos remarques et suggestions !