Boostez immédiatement vos textes grâce à LanguageTool !

Retour à la page d'accueil

Écrit-on « maline » ou « maligne » ?

sponsorisé par LanguageTool

Connaissez-vous la différence entre les termes « maligne » et « maline » ? Nous nous sommes penchés sur le sujet afin d’en savoir plus. Explications et définition.

« Maline » et « maligne » : quelle différence ? Définition et exemples.
Connaissez-vous la différence entre « maline » et « maligne » ?
Maline
Maligne

« Maline » ou « maligne » ?

Si les deux termes sont de nos jours prononcés sans faire de différence notoire, l’un reste, cependant, inexact pour l’Académie française, bien que largement employé à l’oral.

Oui, mais lequel ?

Orthographe « maline » ou « maligne » ? Explications, exemples et définition de cet adjectif couramment employé.
Vous hésitez sur l’orthographe de « maligne » et « maline » ? Retrouvez dans cet article toutes nos explications pour ne plus faire la faute.

Définition : que signifie « maligne » ?

L’adjectif qualificatif maligne est la forme féminine du mot malin, terme auquel on ajoute la terminaison « -gne », comme son antonyme bénigne (bénin au masculin).

Prononciation du mot « maligne » en français :

Issu du mot latin « malignus », ce dérivé de « malus » (soit le mal) est doté du suffixe « -gnus », signifiant « gène ». On le retrouve dans certaines langues voisines comme l’espagnol et l’italien avec « maligno », l’anglais avec « malignant », mais également en wallon avec le participe présent « malignant », issu de l’ancien verbe « maligner ».

Forme féminine de l’adjectif malin, maligne s’accorde en genre et en nombre avec le sujet.

Adjectif qualificatif masculin singulier malin
Adjectif qualificatif masculin pluriel malins
Adjectif qualificatif féminin singulier maligne
Adjectif qualificatif féminin pluriel malignes

Exemple :

Les mouettes sont très malignes et ont dérobé une partie de mon sandwich pendant mon absence.

Maligne peut être utilisé de différentes manières et en fonction du contexte. L’adjectif peut, tout d’abord, désigner une personne « intelligente, rusée ou astucieuse » et donc « débrouillarde ».

Elle est vraiment maligne et a résolu le problème en un temps record.
Maligne : définition en français et synonymes « intelligente », « douée », « ingénieuse » et « maligne ».
Pourquoi dit-on « maligne » et pas « maline » ?

Le terme peut cependant avoir une connotation plus négative et désigner « une personne ou quelque chose de dangereux ».

Une personne peut être maligne, c’est-à-dire « perfide », « dotée de mauvaises intentions » ou, si l’on se réfère à l’étymologie du mot, « dotée de mauvais gènes » et donc de « malignité ».

Elle passait pour maligne ; et, dans une aussi grande dame, cette réputation me faisait trembler.
(Jean-Jacques Rousseau, « Confessions »)
Telles sont les malignes qualités de la volonté humaine.
(Louis Bourdaloue, « Pensées »)

Enfin, une maladie avec de graves symptômes peut être maligne : on parle d’une tumeur maligne, par exemple, pour qualifier une « tumeur cancéreuse », à l’inverse d’une tumeur bénigne (inoffensive).

Maline : définition, orthographe et exemple avec « tumeur maligne ».
On écrit une « tumeur maligne » et non une « tumeur maline » pour désigner des cellules cancéreuses.

« Maline » est-il correct ?

Qu’en est-il, alors, de la graphie maline sans la lettre « g » ? Est-elle correcte ou inadéquate ?

 « Maline » est l’orthographe inexacte de l’adjectif « maligne ».
Il est préférable d’écrire « maligne » au lieu de « maline ».

Cette orthographe, bien qu’inexacte, s’est largement imposée aux côtés de sa consœur maligne.

La raison ? Un défaut de prononciation à l’oral du [n] (dit « n mouillé ») où la lettre « g » est omise, laissant alors maline. De même, l’analogie avec des adjectifs du même type (marin devenant marine, par exemple) tend à populariser l’emploi du mot maline.

Ce qui est prononcé à l’oral étant généralement aussi repris à l’écrit, le terme maline a donc définitivement fait son apparition dans le registre courant familier ainsi que dans diverses formes de patois.

On notera toutefois que l’Académie française préconise toujours de lui privilégier le terme maligne, plus correct.

Exemples :

Quelle petite maline, vraiment !
Regarde-la faire sa maline ! Si ça continue ainsi, elle va m’entendre.
Notre astuce :

Si le mot maline peut être employé à l’oral et dans le langage familier, pensez à l’éviter dans vos écrits et à utiliser une langue plus formelle.

Le correcteur gratuit LanguageTool peut vous aider à corriger ou reformuler vos écrits afin de garantir une langue soutenue en toute circonstance. Malin, non ?

Remarque :

Attention à ne pas confondre l’adjectif maline avec la ville Malines que l’on retrouve dans le nom dentelle de Malines ou point de Malines, un type de dentelle flamande très souple et rehaussé par un fil plat légèrement brillant.

  • Les motifs de la dentelle de Malines sur ce rideau reprennent de jolis motifs floraux.

Enfin, il existe également le terme maline, généralement employé au pluriel, désignant les grandes marées ayant lieu à la pleine lune ou lors des équinoxes.

  • Les grandes malines ont lieu lors de la pleine lune et sont l’occasion d’admirer le magnifique spectacle de la mer se retirant sur de longues étendues de sable.


« Maligne » : quels synonymes ?

Lorsque le terme maligne est employé pour désigner une personne douée d’une grande intelligence, il est possible d’utiliser un grand nombre de synonymes.

Nous avons répertorié ici les plus courants, à utiliser sans modération pour enrichir votre vocabulaire et varier vos écrits :

  • Astucieuse
  • Rusée
  • Intelligente
  • Débrouillarde
  • Futée
  • Habile
  • Hardie
  • Brillante
  • Malicieuse
  • Douée
  • Dégourdie
  • Espiègle
  • Finaude (familier)

Exemples :

C’est, sans aucun doute, une personne très débrouillarde.
Elle n’est pas très futée !
Camille est une étudiante intelligente et très douée.

Lors de son emploi avec une connotation négative, on pensera plutôt à employer les termes dangereux, nocif, nuisible, grave ou encore pernicieux.

Cette maladie grave l’a immobilisé de nombreux mois.
L’effet pernicieux du sucre sur l’organisme a été scientifiquement prouvé.
L’eau de Javel est un produit nocif et toxique, à utiliser avec beaucoup de précautions.Ce prisonnier est très dangereux et a été incarcéré.

LanguageTool : bien plus qu’un simple correcteur de grammaire et d’orthographe.

Devenez l’écrivain de demain et brillez grâce à une écriture claire et un style impeccable !

Je découvre
Disponible sur tous vos navigateurs et services favoris
Dites-nous tout !

Une question ? Une erreur ? De belles idées ? Nous sommes là pour vous : n’hésitez pas à nous envoyer vos remarques et suggestions !