Boostez immédiatement vos textes grâce à LanguageTool !

Retour à la page d'accueil

Nouveaux mots du dico 2023

sponsorisé par LanguageTool

Chaque année, les grands dictionnaires de référence français, tels que Le Robert ou le Larousse, actualisent leurs ouvrages pour y intégrer les tous derniers-nés de la langue française. Passons en revue quelques-uns des 150 nouveaux mots de 2023.

Quels nouveaux mots vont intégrer les dictionnaires en 2023 ? La réponse, dans cet article.
Titre « Les nouveaux mots du dictionnaire 2023 » sur fond vert.

La langue française accueille chaque année de nouveaux mots dans ses dictionnaires, forgés par l’actualité ou les nouvelles générations. Nous regroupons certains d’entre eux ci-dessous, par ordre alphabétique, et les accompagnons d’une brève définition pour clarifier leur sens.

Définition des nouveaux mots du dictionnaire 2023

· Babtou ou babtou fragile : verlan de toubab, désigne en Afrique un jeune homme blanc.

· Brouteur : mot d’origine ivoirienne désignant une personne pratiquant de nombreuses arnaques sur les réseaux sociaux, de manière illégale.

· Chiller : verbe synonyme de se reposer, se détendre.

· Covidé : nom masculin désignant une personne ayant contracté la Covid.

· Crypto-art : mouvement artistique permettant d’établir un certificat d’authenticité d’une œuvre afin de la rendre infalsifiable et non reproductible.

· Écoanxiété : sentiment de peur et d’angoisse face au réchauffement climatique et aux catastrophes environnementales qui l’accompagnent.

· Gênance : nom commun féminin pour qualifier un sentiment d’embarras ou de honte à une situation.

· Glottophobie : discrimination d’un langage, d’un dialecte, d’une langue ou de toute autre manière de communiquer (orthographe, grammaire, accent, régionalismes, etc.).

· Go : ce nom, issu de la langue malienne bambara, désigne une jeune fille en langage familier.

· Grossophobie : phénomène de discrimination envers les personnes en surpoids ou touchées par l’obésité.

· Halloumi : fromage de type feta originaire de Chypre.

· Iel : pronom neutre, abréviation des pronoms personnels il et elle. Il est utilisé pour indiquer la neutralité de genre (masculin ou féminin).

· Konjac : plante originaire du Japon, du japonais « konnyaku ».

· NFT : sigle de l’anglicisme « Non Fungible Token », désigne un fichier numérique non reproductible et doté d’un certificat d’authenticité, concernant une œuvre de type morceau de musique, texte, œuvre d’art, etc.  Il est traduit en français par Jeton Non Fongible (JNF).

· Séparatisme : groupe minoritaire tendant à édicter ses propres lois, hors des limites fixées par l’État.

· Vaccinodrome : centre installé de manière provisoire et destiné à une vaccination rapide et massive de la population en cas de pandémie.

· Vingtenaire : génération de jeunes adultes de 20 à 29 ans, par opposition au nom commun trentenaire.

· Wokisme : pensée idéologique née aux États-Unis dénonçant les injustices et inégalités dans le monde.

· Yodel : issu du verbe allemand « jodeln », le yodel désigne un chant traditionnel sans paroles pratiqué en Autriche et dans le sud de l’Allemagne.

Livres et nouveaux mots de la langue française pour l’année 2023.
Découvrez vite la promotion 2023 des nouveaux mots du dico !

Les mots nouveaux liés à la pandémie mondiale

Rien d’étonnant : un grand nombre de nouveaux mots intégrant les dictionnaires Larousse et Le Robert sont fortement liés à la pandémie mondiale que nous avons traversée ces deux dernières années.

Aussi, les mesures sanitaires évoluant avec la crise, le lexique français s’est, lui aussi, étoffé de nouveaux mots. Le terme Covid (un acronyme de Corona Virus Disease) avait déjà fait son entrée dans les dictionnaires en 2021, crise sanitaire oblige, tout comme confinement, déconfinement, distanciation sociale ou immunité collective.

Photo d’un virus pour illustrer l’émergence de nouveaux mots français issus du milieu médical ou scientifique.
« Covid », « passe sanitaire », « cluster » et « déconfinement » sont quelques-uns des nouveaux mots français de ces dernières années.

L’année 2023 accueillera, quant à elle, les termes passe sanitaire, passe vaccinal ou encore vaccinodrome. Le nom commun covidé, désignant une personne ayant contracté la Covid, vient également s’ajouter à la longue liste des termes d’origine scientifique ou médicale.

Enfin, n’oublions pas l’écoanxiété (ou éco-anxiété), ce sentiment de fatalité frappant plus particulièrement les jeunes générations face aux bouleversements climatiques.


« Babtou », « vingtenaire », « chill » : les nouveaux mots des dernières génération

Le français est une langue mouvante, fortement influencée par les réseaux sociaux et les jeunes générations qui les animent. C’est le cas encore ces dernières années.

Beaucoup de termes issus de la langue africaine vont, notamment, faire leur apparition dans les dictionnaires Larousse et Le Petit Robert, mouture 2023 :  parmi eux, on citera babtou, ou go, un terme ivoirien désignant une jeune fille de manière familière.

Enfin, le mot bail, très différent du contrat de possession ou de cessation d’un bien meuble ou immeuble (qui, lui, devient baux au pluriel). En langage familier, le bail est, en effet, synonyme de chose, truc, projet ou plan. Rien que ça !

Qu’est-ce que c’est, ce bail ?
Tu as des bails pour ce soir ?
Groupe de jeunes pour illustrer l’apparition de nouveaux mots français.
Les nouvelles générations permettent aux langues de se renouveler et d’évoluer.

Enfin, les mots vingtenaire (la génération de jeunes de 20 à 29 ans), chiller (se reposer) et gênance (moment de gêne ou d’embarras) viennent rejoindre les instagrammeurs, ces influenceurs actifs sur le réseau social Instagram.


« Glottophobie », « grossophobie » : nouveaux mots, nouvelles peurs

Comme évoqué précédemment, la société est de plus en plus soumise à de nombreux changements : climatiques, géopolitiques, culturels, sociaux, etc. Ces changements entraînent de profonds bouleversements et, parfois, malheureusement, des phénomènes de rejet.

Ces nouvelles peurs ont entraîné l’émergence de termes nouveaux afin de pouvoir définir et désigner de manière adéquate ces phénomènes : c’est le cas du mot écoanxiété que l’on a vu auparavant. L’année 2023 vient, de son côté, officialiser l’existence des termes glottophobie et grossophobie.

Le premier désigne une attitude de discrimination purement linguistique : la syntaxe, les régionalismes, l’accent, la prononciation, l’orthographe ou encore la façon de s’exprimer peuvent être source d’exclusions. Une forme de xénophobie, également qualifiée de linguicide ou d’inégalité linguistique.

Il a été victime de glottophobie à cause de son accent toulousain.

Enfin, le terme grossophobie, tout aussi discriminant, désigne l’attitude de stigmatisation face aux personnes en surpoids ou atteintes d’obésité. Déjà présent dans les pages du dictionnaire Le Robert depuis 2019, il sera pour la première fois publié, et donc officialisé, en 2023 par le dictionnaire Larousse.

Correction d’une faute d’orthographe sur le mot « grossophobie » par le logiciel LanguageTool.
LanguageTool est capable de détecter des fautes d’orthographe, y compris sur les mots nouveaux.

« NFT » : l’anglicisme succédant à « cluster », « VPN », « fintech », « antivax » et « vlog »

Qu’on les adore ou qu’ils nous agacent, les anglicismes continuent de ponctuer la langue française et à se faire de plus en plus présent dans nos discours. Si certains font presque partie de notre quotidien (week-end, shopping, meeting, talk-show ou best-seller), d’autres sont, cependant, plus récents et sources d’interrogations quant à leur signification.

L’année 2022 a déjà accueilli un grand nombre d’anglicismes, comme cluster, fintech, VPN, vlog ou encore antivax. Cette fois-ci, 2023 consacrera l’arrivée du sigle NFT (« Non Fungible Token »). Francisé en Jeton Non Fongible, cet anglicisme rejoint les pages du Petit Robert. Le dictionnaire le définit comme un « certificat cryptographique associé à un objet numérique (image, vidéo, musique…) dont l’authenticité et la traçabilité sont garanties par la blockchain ».

Vaste programme !


LanguageTool : bien plus qu’un simple correcteur de grammaire et d’orthographe.

Devenez l’écrivain de demain et brillez grâce à une écriture claire et un style impeccable !

Je découvre
Disponible sur tous vos navigateurs et services favoris
Dites-nous tout !

Une question ? Une erreur ? De belles idées ? Nous sommes là pour vous : n’hésitez pas à nous envoyer vos remarques et suggestions !