Boostez immédiatement vos textes grâce à LanguageTool !

Retour à la page d'accueil

« Profite bien » ou « profites bien » : quelle orthographe ?

sponsorisé par LanguageTool

C’est l’heure des vacances ou de souhaiter un bon anniversaire par écrit à votre collègue. Oui, mais voilà, le doute s’empare de vous. Doit-on écrire « profite bien » ou « profites bien » ? Nos conseils pour vous sortir de l’embarras et garder votre honneur en toute circonstance…

Titre « Profite bien » ou « profites bien » sur fond orange.
Dit-on « profites bien » ou « profite bien » ? La réponse, ici.
Profites bien
Profite bien

On écrit « profite bien » ou « profites bien » ?

Souvent employée à l’oral comme à l’écrit, cette expression populaire peut cependant nous donner du fil à retordre. Formée à partir d’un verbe du premier groupe, profiter, elle est suivie de l’adverbe bien.

Le verbe profiter signifie tirer parti ou profit, jouir des avantages de quelque chose. Ainsi, on peut profiter de son week-end, de ses amis, de sa retraite, de la grasse matinée ou, comme dans ce cas précis, de ses vacances.

Il profite pleinement de ses vacances pour se reposer et découvrir la région.

Le temps verbal utilisé dans le cadre de l’expression profite bien est celui de l’impératif présent. Par là même, on l’emploie en guise de recommandation, afin de prodiguer un conseil ou une attention et donc, dans ce cas précis, de tirer pleinement profit de notre temps libre.

Pour rappel, l’impératif ne se conjugue qu’avec trois personnes :

La deuxième personne du singulier : tu
La première personne du pluriel : nous
La deuxième personne du pluriel : vous
Photo de ballons multicolores pour désigner l’action de « profiter » de quelque chose.
« Profite » ou « profites » : l’essentiel reste de bien « profiter »… et de bien l’orthographier !

« Profiter » : impératif présent et conjugaison

L’impératif présent est formé à partir du radical du verbe au présent de l’indicatif et des terminaisons « -e », « -ons », « -ez  ». Cas particulier : les verbes en « -er », tel que profiter, ne prennent pas la lettre finale « -s » à la deuxième personne du singulier à l’impératif.

Le verbe profiter se conjugue donc de la manière suivante à l’impératif :

Tu profite
Nous profitons
Vous profitez

Par conséquent, on emploiera les formes verbales profite bien, profitons bien ou encore profitez bien (et non profiter bien comme on peut souvent le voir à  l’écrit !).

En cas de confusion ou de doute quant à l’orthographe de cette forme verbale un peu particulière, nous vous recommandons d’utiliser un correcteur orthographique tel que LanguageTool. Cet outil gratuit vient vous seconder lors de la rédaction de vos textes et corriger en temps réel les fautes de frappe ou d’orthographe. Comme ici, avec la forme verbale profite bien.

Exemples :

Profite bien du week-end !
Profite bien de tes vacances et reviens vite !
À bientôt et profite bien du soleil !
« Bien profiter », c’est, par exemple, faire de la randonnée en montagne.
Une des nombreuses définitions du verbe « profiter ».

Dans quels cas écrit-on « profites bien » ?

La forme verbale profites bien existe également en français, mais concerne un mode verbal tout autre que l’impératif présent.

Il s’agit, en effet, de la deuxième personne du singulier conjuguée à l’indicatif présent. À l’inverse de l’impératif, le pronom personnel tu n’est pas omis au présent de l’indicatif et doit être mentionné dans la phrase.

Exemples :

Tu profites un maximum de ton temps libre pour lire.
Ce dimanche, tu profites du beau temps pour faire un barbecue.

Conjugaison du verbe profiter au présent :

Je profite
Tu profites
Il/elle/on profite
Nous profitons
Vous profitez
Ils/elles profitent
Exemple de définition du verbe « profiter » avec un gâteau d’anniversaire.
Le verbe « profiter » signifie « tirer profit » de quelque chose.

« Profite-en bien » ou « profites-en bien » : comment l’écrire ?

Si profite bien est la forme correcte à l’impératif présent, qu’en est-il, alors, de profite-en bien ? La logique souhaiterait que l’orthographe des deux formes verbales à l’impératif soit identique, mais attention !

Lorsque le pronom en est inséré dans la phrase, la lettre « -s » doit être insérée entre les deux voyelles « e » afin de faciliter la prononciation. On parle alors de « s euphonique », phénomène que l’on retrouve également avec la lettre « t ».

Objectif ? Éviter un hiatus, c’est-à-dire l’association de deux voyelles au sein de syllabes différentes, ce qui rendrait la prononciation du mot plus complexe. La lettre « s » ajoutée ici n’a aucune fonction grammaticale particulière.

De fait, en présence des pronoms en ou y, on ajoutera toujours un « -s » à la fin du verbe.

Profite-en

Profites-en

Va-y

Vas-y

Retourne-y

Retournes-y

Aime-elle la limonade ?

Aime-t-elle la limonade ?


Quels synonymes du verbe « profiter » ?

En fonction du contexte dans lequel vous l’utilisez, vous pouvez remplacer le verbe profiter par les synonymes suivants :

Bénéficier
Tirer parti de
Jouir de
Exploiter
Prospérer

Exemples :

Il a tiré parti de la situation pour demander un changement de poste au sein de l’entreprise.
Il bénéficie d’un congé afin de pouvoir se consacrer pleinement à ses projets.
Certains marchés ont prospéré alors que la crise faisait rage.

LanguageTool : bien plus qu’un simple correcteur de grammaire et d’orthographe.

Devenez l’écrivain de demain et brillez grâce à une écriture claire et un style impeccable !

Je découvre
Disponible sur tous vos navigateurs et services favoris
Dites-nous tout !

Une question ? Une erreur ? De belles idées ? Nous sommes là pour vous : n’hésitez pas à nous envoyer vos remarques et suggestions !