Boostez immédiatement vos textes grâce à LanguageTool !

Retour à la page d'accueil

Les homographes : définition et exemples

sponsorisé par LanguageTool

Ils se jouent des mots avec brio : les « homographes » sont très souvent confondus avec les « homonymes » ou les « homophones ». Vous êtes perdu ? Pas d’inquiétude, nous vous expliquons comment les différencier.

Titre « Les homographes » : définition, exemples et orthographe.
Savez-vous ce qu’est un « homographe » ?
Résumé :

Un homographe est un terme désignant les mots avec une orthographe identique, mais un sens différent. Ils peuvent avoir une prononciation identique ou distincte.

Exemple :

  • Une rose du jardin

  • Une couleur rose pastel


Qu’est-ce qu’un « homographe » ?

Le mot homographe est originaire du grec ancien ὁμόγραφος ou « homographos » (de même écriture).

Il désigne deux mots ou plus ayant une orthographe identique, mais un sens différent. Les termes peuvent se prononcer de la même manière ou différemment.

Dans le premier cas, on parle d’homographes homophones ou homophonographes tandis que l’on parlera, dans le second cas, d’homographes non homophones.

Exemple d’homographes homophones :

J’ai cuit mes canelés dans un moule spécial en cuivre.
Les moules sont mes fruits de mer préférés.

Exemple d’homographes non homophones :

Clément et Jeanne ont un fils.
J’ai recousu plusieurs fils de mon pull.
Homographe exemple : une même orthographe, mais un sens et une prononciation différents.
Les « homographes » ont la même orthographe. Leur sens peut être différent, comme leur prononciation.

Les homographes homophones : définition et exemples

Comme indiqué précédemment, les homographes homophones présentent une orthographe et une prononciation identiques. Attention cependant, car leur signification diffère, ce qui peut causer quelques confusions !

Prenons quelques exemples pour mieux comprendre :

Exemple 1 :

Une rose a fleuri ce matin dans le jardin.
La couleur rose est ma couleur préférée.

La rose est une « fleur issue du rosier, habituellement cultivée dans nos jardins ». Elle est particulièrement appréciée pour son parfum subtil et ses couleurs délicates.

Le rose, nom masculin, est quant à lui « une couleur », au même titre que le rouge, le blanc ou le vert.

Exemple d’homographe en français.
Exemple d’homographe : une « rose » de couleur « rose ».

Exemple 2 :

Je ne crois pas qu’il faille réagir à cette provocation.
La faille rocheuse de cet endroit escarpé doit être inspectée et mise sous surveillance.

La faille désigne, en géologie, « une fracture ou une fissure présente sur Terre entre deux blocs rocheux et pouvant être à l’origine de tremblements de terre ».

À ne pas confondre avec la forme verbale au subjonctif présent faille, du verbe falloir !


Que sont les homographes non homophones ?

Contrairement aux homographes homophones, les homographes non homophones ont une orthographe identique, un sens et une prononciation différents, raison pour laquelle ils peuvent parfois réserver quelques surprises.

Exemple 1 :

Ils content une histoire fantastique.
Je suis tellement content de faire partie de cette équipe !

Conter est un verbe du premier groupe désignant l’action de « parler et de raconter quelque chose ». On peut, par exemple, raconter un fait, une anecdote, une histoire ou encore une blague.

Content est, quant à lui, un adjectif synonyme de joyeux, heureux, satisfait ou enchanté.

Exemple 2 :

Mon fils est ma plus grande fierté.
Les fils de ce pull sont de très grande qualité.

Un fils, par opposition à une fille, désigne « l’enfant de sexe masculin issu de ses parents ».

À l’inverse, un fil est un minuscule brin de tissu ou de fibre utilisé pour tisser un vêtement, par exemple. Son pluriel, des fils, peut donc source de confusion.

Attention : les deux termes masculins se prononcent différemment !

Exemple 3 :

Je suis particulièrement négligent ces derniers temps.

Ils négligent leur jardin.

Le verbe négliger signifie « délaisser quelque chose et ne plus s’en occuper ». L’attention est portée sur une autre chose ou une autre activité et explique le fait de ne plus prendre soin de ce qui devrait l’être. On peut, par exemple, négliger ses amis, avoir une apparence négligée, etc.

Il en résulte l’adjectif négligent, de même signification.

Exemple 4 :

Je vis à Rome.

Il faut remplacer la vis de ce meuble.

La vis est un « élément métallique fileté doté d’une tête et d’une tige ». Elle est utilisée pour fixer des éléments entre eux et vient compléter un écrou, par exemple, dans lequel elle se loge.

À l’inverse, le verbe vivre désigne le « procédé vital de tout être vivant dans le cadre de son existence ». La forme vis est la forme verbale conjuguée à la première et à la deuxième personne du singulier.

Exemple 5 :

Le couvent est ouvert ce dimanche pour une visite guidée.

Les poules couvent.

Le couvent, nom commun masculin, est un lieu de retraite ou pensionnat habité par les religieux et les religieuses.

Son homographe couvent est lié au verbe couver. Attribué aux oiseaux, il désigne le processus de nidation où les volatiles se placent directement sur les œufs afin de maintenir une chaleur suffisante, et ainsi garantir le développement de l’embryon.


Quelle différence entre « homographe », « homonyme » et « homophone » ?

Pour retenir ce que désignent les homographes, gardez en tête que le mot est lui-même composé du terme graphe, que l’on retrouve dans orthographe ou encore calligraphie. Il désigne donc tout ce qui a trait à l’écriture.

Remarque :

Un doute sur l’écriture des mots homographe, homonyme ou homophone ? Uitlisez le correcteur automatique LanguageTool !

Un outil de correction indispensable pour relire vos textes, les améliorer ou les reformuler à la vitesse de l’éclair.

Un homophone, quant à lui, se prononce de la même manière alors que ce n’est pas toujours le cas pour un homographe. C’est le cas avec les mots fils et fils, par exemple.

Exemples d’homophones :

Enfin, un homonyme, du grec « homos » (identique) et « onoma » (nom) désigne des mots de prononciation ou d’orthographe identique, avec un sens différent.

Exemples :

  • Vert, verre, vair, et ver
  • Foi, fois, Foix
  • Mais, met, mes, mets
  • Quand, quant

LanguageTool : bien plus qu’un simple correcteur de grammaire et d’orthographe.

Devenez l’écrivain de demain et brillez grâce à une écriture claire et un style impeccable !

Je découvre
Disponible sur tous vos navigateurs et services favoris
Dites-nous tout !

Une question ? Une erreur ? De belles idées ? Nous sommes là pour vous : n’hésitez pas à nous envoyer vos remarques et suggestions !