Boostez immédiatement vos textes grâce à LanguageTool !

Retour à la page d'accueil

Souhaiter un « bon réveillon » : formules à employer sur vos cartes de vœux

sponsorisé par LanguageTool

Le « réveillon » approche : l’occasion de formuler les traditionnels vœux de fin d’année et de souhaiter un bon réveillon à vos proches. Des doutes sur l’orthographe et leur formulation ? Tour d’horizon.

Titre « Le réveillon » : orthographe, étymologie, formules de vœux
Le « réveillon » : tout sur son orthographe et son étymologie !

Quelle formule de vœux pour souhaiter un « bon réveillon » ?

Parmi les nombreux vœux de Noël, ceux destinés au réveillon font partie des grands classiques.

Aussi, pour souhaiter un bon réveillon à vos proches, on pensera aux expressions traditionnelles telles que :

Bon réveillon !
Joyeux réveillon !
Les traditionnels vœux de Noël pour souhaiter un « bon réveillon » autour du sapin de Noël.
Souhaiter un « bon réveillon » fait partie des traditions de Noël. Il est donc important de bien savoir le formuler sur les cartes de vœux.

On pensera également aux variantes suivantes, plus élaborées :

Joyeux réveillon de Noël !
Bon réveillon de Noël !
Meilleurs vœux et bon réveillon à tous !
Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes et un bon réveillon !
Passez un joyeux réveillon et de belles fêtes de fin d’année !
Nous espérons que vous passez un bon réveillon et vous envoyons nos meilleurs vœux !
Meilleurs vœux et bon réveillon du Nouvel An !
Bon réveillon et bonne année 2023 !
Notre astuce :

Si la tradition des cartes de vœux se perd de plus en plus, remplacée par l’envoi de petits SMS, n’oubliez cependant pas de vérifier votre orthographe, quel que soit le format d’envoi ! L’utilisation du correcteur orthographique LanguageTool permet de vérifier votre texte en temps réel et de le corriger instantanément. Pratique et, surtout, très efficace !

Vous pouvez à présent formuler vos vœux de réveillon : mais savez-vous, d’ailleurs, d’où vient le mot réveillon ?


Étymologie du mot « réveillon »

Ce nom commun masculin écrit en minuscule est composé du mot racine éveil. Complété par le préfixe « r- » et le diminutif « -on », il signifie littéralement « petit éveil ».

Émile Littré, lexicographe de renom, et particulièrement connu pour son Dictionnaire Le Littré, avance même que ce terme pourrait être la forme du verbe réveiller à la première personne du pluriel de l’impératif présent :  réveillons.

Une chose est sûre : l’énigme perdure !

Réveillon de Noël à table avec repas, bougies et sapin de Noël.
Le mot « réveillon » est composé du terme français « éveil ».

La veillée était, à l’origine, cette période d’attente avant la messe de minuit et Noël, constituée d’un repas frugal et bien loin des repas copieux que l’on connaît aujourd’hui !

De nos jours, le réveillon désigne le repas de fête organisé juste avant Noël. Le verbe réveillonner est utilisé pour désigner cette soirée et ce repas où l’on se retrouve traditionnellement en famille.

Ils ont réveillonné jusque tard dans la nuit.
Nous avons réveillonné avec la famille de Maé.

Conjugaison du verbe réveillonner :

Je réveillonne
Tu réveillonnes
Il/elle/on réveillonne
Nous réveillonnons
Vous réveillonnez
Ils/elles réveillonnent

« Réveillon du Nouvel An », « réveillon de la Saint-Sylvestre » ou « réveillon de Noël » ?

Vous êtes invité à célébrer le réveillon entre amis ou dans la famille et découvrez avec stupéfaction que le mot réveillon désigne deux soirées bien distinctes en France.

Pas de panique !

 « Trinquer » fait partie des traditions pour souhaiter un « bon réveillon » avec une bouteille de Champagne.
« Réveillon de Noël », « réveillon du Nouvel An » ou « réveillon de la Saint-Sylvestre » : autant d’occasion de présenter vos vœux à vos proches !

Fait original, le mot réveillon est utilisé pour désigner deux soirées.

D’une part, la soirée du 24 décembre, celle qui précède Noël. C’est, en général, une soirée lors de laquelle on rejoint sa famille pour passer une soirée accompagnée de nombreuses célébrations, y compris la remise des cadeaux à minuit.

Mais c’est aussi, d’autre part, la soirée du 31 décembre. Celle où l’on se retrouve autour d’un bon festin (la fameuse dinde de Noël et la bûche de Noël en guise de dessert). Ou encore celle où l’on décompte, avec excitation, les secondes avant minuit et le passage à la nouvelle année.

Surprenant, non ?


LanguageTool : bien plus qu’un simple correcteur de grammaire et d’orthographe.

Devenez l’écrivain de demain et brillez grâce à une écriture claire et un style impeccable !

Je découvre
Disponible sur tous vos navigateurs et services favoris
Dites-nous tout !

Une question ? Une erreur ? De belles idées ? Nous sommes là pour vous : n’hésitez pas à nous envoyer vos remarques et suggestions !